Avocat.net – Des avocats dans toutes la France Avocat.net – Des avocats dans toutes la France
Trouvez votre avocat
99%
de clients
satisfaits
Trouver un spécialiste Droit de la famille, divorce par région
LA PRESSE
parle de nous
Ecouter
Détail
Recommander sur :  

La pension de reversion

Popularité :
(1 vote)

Principe

Le mariage engendre pour les conjoints un droit de réversion s'agissant des pensions de retraite.

Le divorce ne fait pas cesser ce droit.

Autrement dit, l'époux ou l'ex-époux d'un assuré social peut au décès de ce dernier obtenir le bénéfice d'une pension de réversion et ce au titre des avantages vieillesse acquis par l'époux décédé.

Ce bénéfice pour autant n'est pas automatiquement lié au mariage, celui-ci doit avoir duré au moins deux années, à moins qu'un enfant soit né de cette union, alors la condition de durée ne sera plus exigée

Coût et délais d'un divorce amiable ?
Si vous souhaitez connaitre le montant forfaitaire pour un divorce amiable dans votre cas et pour votre barreau, ainsi que les délais et les étapes de la procédure, vous pouvez faire un devis immédiat et gratuit en ligne :
Situation
Enfants
Patrimoine
Localités
Dossier
Compte
Votre devis
Qui demande le divorce ?
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
     
Comparer les avocats

Quelles sont les modalités de son attribution ?

Le versement de la pension de réversion est encadré par des règles spécifiques d’attribution.

En effet, le montant de la pension de réversion est égal au maximum à 54% de celui de la pension principale ou rente dont bénéficiait l’assuré.

Ensuite, elle est attribuée sous la condition que le conjoint survivant soit âgé d’au moins 55 ans.

De même, pour pouvoir en bénéficier, le demandeur ne doit pas avoir de ressources personnelles supérieures à 2080 fois le SMIC horaire.

Enfin, la pension de réversion n’est pas attribuée automatiquement : elle doit être demandée par l’ex-conjoint survivant.

Que se passe-t-il en cas de remariage ?

La loi du 13 juillet 1982 réglemente les situations où l'ex-époux s'est remarié. Dans ce cas, celui-ci peut postuler à la pension de réversion de son ex-conjoint si par exemple, aucun droit ne lui est reconnu et ouvert au titre de son dernier conjoint, ou si par exemple il n'existe aucun autre ayant-droit.

Dans le cas ou le conjoint décédé s'était remarie, la pension de réversion fera l'objet d'un partage selon la durée respective de chacun des mariages. En outre, si un des ayant-droits décède, sa part sur la pension de réversion se répercutera sur la part de l'autre.

Cette publication vous a-t-elle semblée utile ?
Oui
Plutôt
Non
Pourquoi ? (facultatif)
Envoyer
À voir également
La pension de réversion est une part de la retraite du défunt reversée à son conjoint survivant. Ce droit est également ouvert à un ex-conjoint.
En effet, s'agissant de la pension de retraite, le conjoint survivant a le droit de percevoir une pension de réversion au titre des avantages vieillesse acquis par ...
Le montant de la rente viagère est ramené au montant de la pension alimentaire ..... Rente accident du travail ..... montant de la pension de réversion est égal au ...
Pension de reversion · Rente accident du travail · Nom marital · Titre de séjour · Union Européenne · Transcription ... La pension de reversion en cas de divorce.
La pension de reversion en cas de divorce. Conjoint sans activité · Conjoint survivant ... Le mariage engendre pour les conjoints un droit de réversion s' agissant ...