Avocat.net – Des avocats dans toutes la France Avocat.net – Des avocats dans toutes la France
Trouvez votre avocat
99%
de clients
satisfaits
Trouver un spécialiste Droit de la famille, divorce par région
LA PRESSE
parle de nous
Ecouter
Détail

La requête : l'introduction de la procédure

Son contenu

La requête initiale est l'acte par lequel un des époux demande l'ouverture de la procédure de divorce.

Le demandeur doit présenter cette demande par l'intermédiaire d'un avocat.

Dans le but de pacification de la procédure, la loi énonce dans l'article 251 du Code civil, précisé par l'article 1106 du CPC, que la requête initiale ne doit pas indiquer le fondement juridique de la demande divorce, ni les faits qui en sont à l'origine. A ce stade, il ne faut donc pas préciser les fautes de votre conjoint même si vous envisagez un divorce pour faute.

Néanmoins, la requête initiale doit faire mention des demandes formulées au titre des mesures provisoires (si vous réclamez une pension alimentaire, l'attribution du logement familial...) et un exposé sommaire de leurs motifs.

Coût et délais d'un divorce amiable ?
Si vous souhaitez connaitre le montant forfaitaire pour un divorce amiable dans votre cas et pour votre barreau, ainsi que les délais et les étapes de la procédure, vous pouvez faire un devis immédiat et gratuit en ligne :
Situation
Enfants
Patrimoine
Localités
Dossier
Compte
Votre devis
Qui demande le divorce ?
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
     
Comparer les avocats
A noter

Pour obtenir des mesures urgentes, la requête doit être déposée personnellement par l’époux qui demande le divorce. Le juge, après l’avoir entendu, peut prescrire sur le champ les mesures urgentes.

La convocation devant le juge

L’époux qui n’a pas présenté de requête est convoqué par le greffier à l’audience, par lettre recommandée avec avis de réception, confirmée le jour même par lettre simple.

A peine de nullité, la lettre recommandée avec avis de réception doit être expédiée quinze jours au moins avant la date de l’audience et être accompagnée d’une copie de l’ordonnance du juge indiquant la date, le jour et l’heure de l’audience.